Ruth Roman

Ruth Roman et Gary Cooper dans le film « Dallas » de Stuart Heisler (1950)

Enfant de la balle, la petite Ruth fait rapidement la connaissance du monde du spectacle. Après avoir suivi des cours de théâtre à l’École Bishop Lee de Boston, elle obtient de nombreux petits rôles dans des films de qualité comme « Le cabaret des étoiles » où elle se retrouve au milieu d’une multitude de stars hollywoodiennes puis dans « Une nuit à Casablanca » aux côtés des Marx Brothers. On la retrouvera également dans « Depuis ton départ » de Georges Marshall en 1944 où elle côtoie Claudette Colbert, Jennifer Jones et Shirley Temple. C’est à la lumière de ces expériences enrichissantes que Ruth dessine son personnage : celui d’une femme forte et décidée comme Joan Crawford à qui elle ressemble un peu. Ruth Roman incarne un personnage de tigresse qui sait jouer de son charme quand il le faut.

Mais l’ultime consécration à laquelle aspire la comédienne tarde à arriver. Ruth est appréciée par de nombreux réalisateurs de films modestes comme John Farrow qui la fera tourner dans ses westerns insipides, mais les grands réalisateurs ne se décident pas à lui confier le rôle qui peut la mener à l’Oscar. Ruth qui dans la vie est aussi une femme de caractère, décide alors de se remettre au théâtre et remonte sur les planches à New-York. Et comme si mener une double carrière au cinema et au théâtre ne lui suffisait pas, l’actrice à la belle crinière brune entreprend d’écrire des nouvelles. Par la suite, c’est à la télévision que Ruth Roman se consacrera avec succès jusqu’en 1976.

Article suivant :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :